rechercher
Rubriques principales

Accueil Villejuif-Autrement ACCUEIL
1. Conseils municipaux Conseils municipaux

2. Conseils de quartier Conseils de quartier

3. Militer Militer
Contacts Contacts
Tracts Tracts
Tribunes Tribunes

4. FAQ FAQ

5. Ailleurs Ailleurs

6. Municipales 2001 Municipales 2001
La campagne La campagne
Thèmes Thèmes
Dans la même rubrique


Les Comités d’Initiative Citoyenne Les Comités d’Initiative Citoyenne
L’ACGS L’ACGS
votre chemin : Accueil > Conseils de quartier > Propositions au Conseil municipal Version à imprimerPour imprimer

Propositions au Conseil municipal

2 mai 2002

Nous nous félicitons de l’avancée de ce projet des conseils de quartier, que les Verts et Villejuif Autrement proposaient depuis plusieurs années. Le projet de Madame Cordillot présente des points intéressants, une certaine ouverture, et même des convergences.

Nous nous inquiétons surtout de la précipitation de la mise en place décidée sans le débat préalable que nous attendions.


Nous proposons pour notre part, après de nombreux débats et confrontations d’expériences :

1) Un découpage selon des regroupements naturels de la population, soit par vie associative déjà existante, soit par secteurs scolaires : nous proposions le regroupement en 5 secteurs correspondant aux 5 collèges : cette idée a été reprise par le projet de Mme Cordillot.

2) Mise en place sans tarder… mais sans précipitation : l’actuel timing est beaucoup trop rapide : ces dates ne peuvent être que pour un premier rendez-vous d’explications et de débat. Les participants doivent être bien informés, et pouvoir se définir sur des projets suffisamment élaborés ensemble… en particulier, il semble que l’élection des responsables de l’animation ne peut se faire que sur présentation de leur parcours et de leur projet.

3) Élection d’un comité de pilotage : nous proposons une désignation suivant 3 collèges pour tenir compte de divers niveaux d’engagement dans la vie du quartier. Mais la priorité doit être à la présence d’habitants représentant la grosse masse de la population, c’est à dire non engagés, mais concernés.

- 1er collège : désignation, par chaque groupe politique élu par le suffrage universel au conseil municipal, de délégués habitant sur le quartier (condition indispensable). Nous nous interrogeons cependant sur le bien fondé de ce collège : il n’est pas question de créer une force de pression politique parallèle au conseil municipal qui réunit les forces politiques élues, ni de laisser la porte ouverte à certaines forces non démocratiques que les Villejuifois n’ont pas élues. C’est pourquoi nous demandons que ces élus soient désignés par le conseil municipal, et en nombre restreint pour ne pas " politiser " (on devrait mesurer actuellement la méfiance des gens vis à vis des " politiques ". Nous proposons 2 de la majorité PCF et PS, 1 droite, 1 Verts-VA ; leur présence devant se faire sur la base des pourcentages obtenus aux muncipales.

- 2è collège : des associatifs : élection, au terme d’un débat, de 5 ou 6 délégués représentatifs de la vie associative agissant sur la vie du quartier et créant du lien social ;

- 3è collège : élections par tirage au sort, sur une liste de volontaires, de 10 habitants.

- En outre, un référent (maire-adjoint désigné par Madame le Maire) sera appelé à faire le lien avec le conseil municipal, mais en observateur et sans avoir droit de vote.

On le voit, cette mise en place d’un comité de pilotage ne peut se faire lors de la première réunion qui ne peut être qu’une première étape de débat et définition du projet.

4) Toute personne résidant dans le quartier participe au conseil de quartier et peut se présenter pour être élu au comité de pilotage. Les étrangers ou des jeunes n’ayant pas actuellement droit de vote y compris. Selon les besoins exprimés, ces derniers pourront organiser des réunions spéciales pour échanger sur leurs problèmes propres.

5) Une charte doit être rapidement élaborée, pour l’ensemble des conseils de quartier de la ville, et discutée en assemblée plénière, pour des aménagements éventuels.

6) Rôle du comité de pilotage : collégial, il ne devrait pas exercer une véritable " présidence ", mais sera habilité à gérer les affaires courantes, organiser les assemblées de quartier, et il doit rendre compte de ses actions et contacts.

7) Le conseil de quartier n’est pas un lieu de débat sur la politique générale, même s’il est vrai que la politique générale influe sur la vie locale. Ce n’est pas un club politique, mais une instance pour développer la démocratie et une vie locale solidaire.

8) Le conseil de quartier a pour buts principaux (mais on ne peut donner ici que des suggestions) :

- Recensement des problèmes, des besoins, non seulement sur l’entretien du quartier, mais sur les lacunes ou les dysfonctionnements (mixité sociale, mixage entreprises et habitat, lieux pour les habitants, en particulier pour les jeunes, accueil de la petite enfance, transports, etc).
- Il pourra organiser des fêtes et des initiatives, par exemple nettoyage du quartier, création de lieux de solidarité, création de régies de quartier, en favorisant et développant l’automie et la prise en charge par la population.
- Il devra établir des relations avec les autres conseils de quartier, par ex. deux fois par an.
- Il aura à débattre du budget et des orientations du conseil municipal qui lui seront présentés à l’aide d’un document spécial adapté.
- A la suite de ses délibérations, il pourra demander qu’un débat soit mis à l’ordre du jour d’un conseil municipal sur ses propositions, observations, ou demandes.

9) Il sera doté d’un budget de fonctionnement, d’un local avec possibilité d’une permanence, et au bout de deux ans de bon fonctionnement on pourra étudier la mise à disposition d’une budget spécial pour la réalisation de besoins précis (élaboration d’un projet ou contre-projet, par exemple).

Le but des premières réunions de juin sera dans doute de recenser les problèmes, les besoins, les propositions, et d’élaborer la charte (qui pourrait être votée à la rentrée), connaître les personnes aptes à participer au comité de pilotage, afin de les élire en juillet ou à la rentrée, etc. Le démarrage réel ne pourra, selon nous, se faire qu’à la rentrée.


Il y a 0 contribution(s) au forum.
 Accueil | Plan du site | Admin | Conseils municipaux | Conseils de quartier | Militer | FAQ | Ailleurs | Municipales 2001 Site réalisé grâce à Site réalisé grâce à Spip © 2002 Perline